Flashé pour excès de vitesse ?

Avocats certifiés et reconnus par l'état, disponibles immédiatement.
Contactez un professionnel certifié 24/7, en gardant votre anonymat et le contrôle sur le prix de la consultation ! En savoir plus
1
Minute en moyenne pour contacter un expert
4.61/5
Note moyenne aux professionnels de la catégorie.
96.75%
Avis positifs pour les professionnels de la catégorie.

Vous vous êtes fait flashé pour un excès de vitesse? Vous n'étiez pas au volant et vous souhaitez contester l'identité du conducteur?

Se faire flashé pour un excès de vitesse n’est jamais très glorieux, mais ça l’est encore moins lorsqu’on ne connaît pas les règles du droit routier et que son dossier prend des pénalités supplémentaires.

En effet,  en connaissant bien le droit routier, l’automobiliste peut alléger son cas.    

 

flashing_radar.jpg

Flashé pour exès de vitesse, quels sont mes droits ? 

Tout d’abord, il est important de rappeler que le propriétaire du véhicule flashé n’est pas dans l’obligation de déclarer l’identité du conducteur. Ainsi, s’il s’agit d’un véhicule de société, personne n’est obligé de dénoncer le conducteur du véhicule.

Plus encore, le propriétaire du véhicule ( ou le locataire selon la situation) ou le titulaire de la carte grise peut aussi contester avoir conduit le véhicule lors de l’excès de vitesse. Toutefois, ici, il faudra s’assurer qu’il ny’ a pas de photo qui atteste de la présence au volant de la personne. 

Ainsi, il est facile de contester sa présence lorsque la photo a été prise par l’arrière et qu’elle était de mauvaise qualité. À partir du moment où un silouette ne peut représenter clairement une personne, il va s’en dire que la personne qui n’était pas au volant ne possède dès lors aucune preuve contre elle.

La première démarche ainsi pour contester l’identité du conducteur est de bien s’assurer de la qualité de photographie qui sera essentiel dans le dossier de la défense. Il ne faut pas hésiter, par ailleurs à réclamer la photo pour bien vérifier la qualité de la prise.

La réponse peut néanmoins être relativement longue et durant l’attente, le conducteur devra faire attention à ne pas dépasser le délai de 15 jours pour régler l’amende. S’il dépasse cette durée, l’amende sera minorée et il ne disposera plus dès lors que de 45 jours pour contester l’augmentation.

Le dispositif pour le recouvrement des amendes liées à des excès de vitesses enregistrés par des radars automatiques est complexe et peut entraîner de nombreux automobiliste dans des pièges administratifs.

C’est sur ce point qu’il est conseillé aux conducteurs ayant été flashés pour excès de vitesse de prendre les conseils d’un avocat spécialisé dans le droit routier.

Cela permet de bien saisir les points fondamentaux de son dossier et d’anticiper les éventuelles erreurs qui peuvent apparaître par la suite.

Les conseils de l’avocat sont précieux dans ce cas de figure et dès la réception du premier courrier, le conducteur pourra réaliser un dossier solide pour sa défense.

Il est important de savoir par ailleurs qu’une simple erreur dans la procédure de contestation peut se payer au prix fort et peut vous empêcher par la suite de vous défendre, quand bien-même vous étiez innocent et n’avez chercher qu’à le prouver.

Dans l’idéal, il est recommandé de demander l'avis d' un avocat en ligne spécialisé, par téléphone ou par e-mail pour un premier échange pour vous assurer de la bonne démarche à suivre. 

Droit civil et familial

Droit de la famille et droit civil : Avocats en ligne

Maître SAB

60 avis - - 522 consultation(s)
13 ans d'expérience
*** 5 mn offertes sur votre premier appel *** Conseils rapides, clairs et précis Disponibilité immédiate. Son domaine de prédilection étant les relations contractuelles , Maître SAB a développé une expérience et un savoir-faire notamment en matière: de droit du travail et/ou droit social employeur...
Avocat à la Cour - Domaines:Travail/Consommation/Commercial/Contrat- Réponses aux questions #covid19

Premier appel gratuit

Disponible

Guillaume GARCIA

1 consultation(s)
9 ans d'expérience
Il est important d'être conseillé le plus tôt possible par un professionnel afin d'éviter certains pièges et d'avoir une vue d'ensemble des différents moyens d'action, judiciaires ou non. Un simple appel téléphonique de quelques minutes pourrait ainsi vous éviter bien des démarches inutiles et vous...
Avocat en droit civil et commercial

Premier appel gratuit

Disponible

priscilla mignard

61 avis - - 846 consultation(s)
10 ans d'expérience
Je vous apporte mon expertise à la fois en droit privé : - droit civil général (contrat, responsabilité, vices cachés, surendettement...). - droit de la famille et des personnes : mariage, divorce (consentement mutuel, faute, accepté, altération du lien conjugal), concubinage, PACS, adoption,...
Avocate généraliste à votre écoute, réponse personnalisée