ELISABETH SEMINATI

37 avis - - 125 consultation(s)
15 ans d'expérience
Par un ensemble de techniques thérapeutiques "variées" qui apportent la possibilité de découvrir une juste orientation à la conscience, on devient responsable de notre place dans le monde et de notre singularité. Ma démarche d' accompagnement "humaniste" dans une phase d'incertitude ou de...
Psychanalyste-Sophrologue

Premier appel gratuit

Disponible
Contactez un professionnel certifié 24/7, en gardant votre anonymat et le contrôle sur le prix de la consultation ! En savoir plus
1
Minute en moyenne pour contacter un expert
4.77/5
Note moyenne aux professionnels de la catégorie.
99.3%
Avis positifs pour les professionnels de la catégorie.

Pour développer cet article, j'ai choisi de citer...

Roger DOREY "Médecin-psychanalyste et Professeur de psychopathologie à l'Université de Paris-Nanterre en 1988" qui déclarait dans ses recherches sur la relation d'emprise...

L'emprise traduit d'une tendance très fondamentale à la neutralisation du désir d'autrui, c'est-à-dire à la réduction de toute altérité, de toute différence. La visée étant de ramener l'autre à la fonction et au statut d'objet entièrement assimilable. C'est une action d'appropriation de l'autre maintenu dans un état de soumission et de dépendance plus ou moins avancé. C'est une main mise d'autrui, par empiètement (système de pensée) qui exerce un contrôle permanent sur l'autre (réduction de sa liberté).  L'emprise s'établit sur la base d'une communication déviante voire d'un pouvoir sous toutes ses formes "consciemment voire inconsciemment" perceptible dans un grand nombre de situtations très diverses qui vont de l'état amoureux voire familial-amical-professionnel".

Marie-France HIRIGOYEN "Psychiatre-psychanalyste" s'est spécialisée dans l'étude de toutes les formes de violences...familiales-perverses et manipulatrices...Elle est l'auteure de plusieurs livres qui ont eu un succès considérable....Le harcèlement moral-Abus de faiblesse et autres manipulations-Les Narcisse-Les Nouvelles Solitudes. Marie-France HIRIGOYEN cite dans son livre...Femmes sous Emprise...  La relation d'emprise reste avant tout une séduction narcissique destinée à fasciner autrui et en même temps à le paralyser pour le transformer en objet. La personne est ainsi programmée et il suffit ensuite d'activer chez elle tel ou tel comportement afin qu'elle agisse comme on l'entend. L'enjeu de cette main mise par des moyens subtils, répétitifs, voilés voire ambigüs de l'esprit del'autre reste la domination, la soumission.                                                                                                                                                                               

La personne sous emprise n'est plus maître de ses pensées, elle n'a pas d'existence propre, on ne la respecte pas, elle est littéralement envahie par le psychisme du manipulateur. Exposée de façon répétée à cette maltraitance (dénigrer-rabaisser voire manipuler)  elle vit des perturbations psychiques (sentiment permanent d'insécurité) qui sont les conséquences directes des mécanismes de l'emprise. Ce cercle vicieux s'installe pour perdurer dans le temps et les résultats de cette violence psychique (manifestations anxieuses, dépression) sur la santé des personnes qui subissent cette attaque sont aggravées par tout ce qui nourrit cet acte médisant "le sentiment de culpabilité, de honte et d'isolement". Aucun changement ne peut se faire de l'intérieur, il faut une aide extérieure pour mettre fin à l'emprise et c'est ce à quoi sert le travail psychothérapeutique".

LA NOTION D'EMPRISE

La question sur l'emprise fascine et intrigue à la fois. Elle relève de violences psychologiques par un ensemble de techniques que l'on trouve initialement dans les comportements...de l'un...qui active une dynamique de changement...de l'autre. Pour assouvir de funestes desseins, le manipulateur inflige à autrui une souffrance intense tant dans son contenu que son organisation "pouvoir et destruction de l'altérité".          

L'emprise, l'un des pièges les plus nocifs "pour celui ou celle qui subit" relève d'un trauma qui crée des aptitudes émotionnelles d'une forte intensité afin de provoquer un mal être intérieur qui s'installe dans la durée. Quand notre esprit est marquée par une douleur invisible "fasciné par les tratégies d'une illusion" qui nous prive de l'un des biens les plus précieux de notre personnalité "notre intégrité" le malaise psychique "souffrances engourdies" ressenti avec ses bases de sécurité, appauvrit l'enveloppe sensorielle.                             

Cet effacement de soi voire le déni de cette main mise psychique "emprise" du manipulateur peut rester présente dans la représentation tout au long d'un parcours de vie.                                                                                                                                                                     

Sortir de l'emprise, "mélange confus de pensées négatives, de mépris, de rejet, de soumission, de perte de repère, d'oubli de Soi" mal être vécu à la fois dans le refus de ce drame qui se joue mais également dans le déni de cet emprisonnement psychique "violence distillée par autrui" demande clairement de prendre conscience de cette duperie.

LA RECONNAISSANCE D'UNE SOUFFRANCE

Dans la relation d'emprise, le phénomène qui se joue "entre deux" par paliers successifs "conquête-fascination-domination-manipulation" a comme objectif le maintien d'une relation "dite toxique" de dépendance et de soumission. La parole du manipulateur "sournoise et redoutée" qui se faufile dans le coeur et l'esprit, consitute toujours une attaque psychique "il s'agit d'une action d'appropriation par dépossession de l'autre".                                                                                                                                                                                 

La personne sous emprise qui subit cette violence peut voir lentement ses forces se retirer car la partie cachée "déconvenue voire agitée" énonce clairement qu'il s'agit de traumatismes répétées qui vont bien au-delà d'un simple trauma à surmonter.                             

Par une approche psychanalytique et dans une logique de compréhension, de réappropriation de soi, de ses qualités, de ses valeurs, de son identité, la personne subissant cette infraction psychique passe de son manque de confiance en soi au courage d'être Soi.               

Reconnaître cette violence pernicieuse comme une injustice qui fait son chemin dans la conscience de celui ou celle qui s'y prête, c'est avant tout retrouver une existence conforme à ses attentes, c'est décréter que le détachement est proclamé.                                             

Nommer les faits qui se sont installés progressivement, c'est confirmer ses ressentis, c'est retrouver son autonomie.

Quand la souffrance se libère, un souhait est murmuré et il suffit qu'un autre puisse l'entendre pour qu'une certaine légèreté se fasse ressentir "une sérénité retrouvée, un retour à Soi...".                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

 

Psychologie

Conseil médical en ligne - Santé et psychologie

Johanna Godet

22 avis - - 45 consultation(s)
4 ans d'expérience
Psychopraticienne et psychanalyste Jungienne certifiée, je suis spécialisée dans les troubles anxieux (stress, burnout, anxiété). Je vous accompagne en psychothérapie classique, en psychanalyse Jungienne et en thérapie cognitive et comportementale (TCC). Vous vivez une période difficile, vous êtes...
Psychothérapie - psychanalyse Jungienne - Thérapie de couple- TCC- Spécialisation dans les troubles anxieux

Nadine Hecke

10 avis - - 100 consultation(s)
12 ans d'expérience
Psychologue clinicienne depuis 12 ans, j'ai exercé en libéral auprès d'adultes d'adolescents et d'enfants. J'ai reçu à mon cabinet des personnes souffrant de dépression, de souffrance au travail, d'anxiété . J'ai développé une écoute en cabinet mais aussi téléphonique car parfois, c'est dans l'ici...
Psychologue Clinicienne

Premier appel gratuit

Disponible

Emmanuel Chabreiron

6 avis - - 22 consultation(s)
15 ans d'expérience
Si vos larmes avaient une voix, que diraient-elles ? Vous vivez des moments difficiles (séparation, deuil...) et vos émotions vous submergent? Vous cherchez de l'aide pour des problèmes quotidiens: soucis relationnels, stress au travail ou vous doutez de vous-mêmes et vos stratégies ne fonctionnent...
Psychologue, psychothérapeute - 15 ans d'expérience

Premier appel gratuit

Disponible